Les Baléares ! Voilà bien un mot qui sent bon les vacances au soleil et le sable chaud.

… les noms des principales îles des Baléares sonnent comme autant d’invitations à la farniente, la fiesta… ou les deux ! De fait, l’archipel est réputé pour son climat agréable et ses plages remarquables. Entourées par la Méditerranée, il baigne à une centaine de kilomètres des côtes espagnoles, au sud de Barcelone et à l’est de Valence. Des conditions idéales pour se lancer dans une croisière aux Baléares en voilier ! D’autant qu’il s’agit là du plus sûr moyen de profiter pleinement, et librement, de ce petit bout de paradis.

Car il faut bien l’avouer, les Baléares ont parfois été victimes de leur succès. Elles attirent, chaque année, des millions de visiteurs. Avec en conséquence, le bétonnage galopant du front de mer et le développement industriel de stations balnéaires sans charme. Mais les îles ont aussi su résister à cette forte pression urbaine. Elles ne comptent aujourd’hui pas moins de cinq parcs naturels. Alors pour s’extraire de la foule, et découvrir les plus beaux coins de l’archipel, rien ne vaut d’embarquer sur le voilier d’un skipper averti… et de découvrir notre Top 5 des plus belles escales aux Baléares !

Les plus belles escales d’une croisière aux Baléares en voilier

Escale 1 : Minorque, la lenteur comme art de vivre

Le temps semble ralentir à l’approche de Minorque, ou Menorca, en catalan. Rien de plus normal : cette île des Baléares est convertie au slow travel. Une philosophie qui lui viendrait du rythme de vie tranquille de ses habitants. Alors oui, relâchons la pression et savourons les plaisirs simples offerts par Minorque !

Minorque, c’est d’abord un espace naturel préservé. Elle a été reconnue Réserve de biosphère par l’Unesco en 1993. L’île offre en effet une grande diversité d’habitats naturels. Le territoire insulaire est ainsi parsemé de grottes, ravins, dunes et zones humides propices au développement d’une faune et une flore variées, dont certaines endémiques.

On vient aussi en croisière à Minorque pour profiter de ses calanques magnifiques, les calas. L’île n’en manque pas et elles sont toutes plus charmantes les unes que les autres. Au sud, vous trouverez les étincelantes Cala Macarelleta et Cala Mitjana aux eaux limpides. Au nord, le sable rougeoyant de Cavalleria et Cala Pregonda.

Les eaux turquoises de Cala Macarelleta, l'une des plus belles criques de Minorque
Cala Macarelleta est l’une des plus belles criques de Minorque – Photo de Cesar Vellido (CC BY 2.0)

Pour une escapade urbaine, là encore, deux possibilités. C’est le choc des capitales entre l’historique, Ciutadella de Menorca, à l’ouest et Mahón (ou Maó), l’actuelle, à l’autre bout de l’île, à l’est.

Ciutadella est une ville de caractère. Elle vous charmera avec ses ruelles médiévales, ses palais (Torre Saura, Martorell, Vivó…), ses forteresses, sa cathédrale et… ses mégalithes. Plus douce avec ses façades aux tons pastel, Mahón vous étonnera par son port naturel, l’un des plus grands d’Europe. Cette rade tout en longueur offre un terrain de jeu unique pour la navigation à la voile. Vous pourrez l’explorer à loisir et dans les moindres recoins, au cours de votre croisière aux Baléares ! Mais ne tardez pas trop, car Majorque vous attend…

Escale 2 : Majorque, de la montagne aux calanques

C’est la plus grande île de l’archipel et son profil est atypique : Majorque (Mallorca en version originale) alterne entre plages paradisiaques, criques isolées et montagnes majestueuses.

Et justement, prenons de la hauteur pour commencer. Puig Major, point culminant de Majorque, s’élève à plus de 1440 mètres ! Il est situé dans la Serra de Tramuntana, au nord-ouest. Ce relief a été classé au Patrimoine mondial de l’Unesco en 2011. Mais dès 1838, Frédéric Chopin et George Sand s’émerveillaient devant ces massifs incroyables. Ils inspirèrent à la romancière un livre, justement intitulé Un hiver à Majorque. Depuis, le souvenir du couple Chopin-Sand est resté vivace à Mallorca.

La chaîne de la Tramuntana couvre un tiers du territoire insulaire. Ses pentes à la fois rocailleuses et verdoyantes plongent directement dans la mer Méditerranée. Autant dire que lors d’une croisière aux Baléares, le pont de votre voilier vous offrira le plus beau point de vue sur ce paysage immanquable.

Un ponton de Port de Sóller, à Majorque, entouré de petites embarcations à voile

Mais ne vous contentez pas de longer cette partie de la côte majorquine. Profitez au contraire de ses quelques escales bucoliques des plus agréables : Port de Sóller, station balnéaire simple et familiale, associée à la ville du même nom, Sóller, à quatre kilomètres de là. Un peu plus dans les terres, Fornalutx et ses toits de tuiles rouges, point de départ privilégié des randonnées en montagne. Vers l’ouest, Deià, village de tout temps très prisé des artistes ou encore, toujours plus à l’ouest, le pittoresque village de Valldemossa.

Retour au tumulte de la vie urbaine à Palma de Majorque, la capitale de la communauté autonome des Baléares. Au fond de la baie de Palma, vous êtes accueilli par la magnifique cathédrale de Mallorca. Les Majorquins l’appellent La Seu. De style gothique, elle dresse sa silhouette imposante au-dessus de la Méditerranée. Sa nef centrale atteint les 44 mètres de hauteur, ce qui en fait la deuxième plus grande cathédrale de l’Espagne, après celle de Séville !

La cathédrale de Palma de Majorque
La cathédrale de Palma de Majorque est l’un des monuments les plus impressionnants de la capitale des Baléares – Photo de SBA73 (CC BY-SA 2.0)

Non loin de là, vous pourrez visiter les bains arabes (baños árabes), rares vestiges de la période de domination musulmane de la ville des Xème-XIIème siècles. Dans le même quartier peut-être croiserez-vous le Roi d’Espagne : le Palais royal de l’Almudaina est l’une de ses résidences officielles.

De retour en mer, il vous faut ab-so-lu-ment naviguer le long de la côte est de Majorque. Elle est parsemée de criques idylliques. D’ailleurs une croisière aux Baléares sans mouillage dans ces calanques aux eaux turquoises n’est pas une vraie croisière à la voile ! En plus vous avez l’embarras du choix avec Cala S’Almonia, Cala Llombards, Cala Santanyi, Cala Figuera, Cala d’Or, et bien d’autres encore !

Et si vous voulez un peu d’activité, entre deux siestes au soleil, faîtes un détour par le sud pour rejoindre Cabrera.

Retrouvez nos croisières aux Baléares !

Une question ? Envie d’embarquer ? Contactez-nous !

Je vogue vers les Baléares !

Escale 3 : Cabrera, un parc entre terre et mer

Cabrera est une destination idéale pour une sortie en mer d’une journée à partir de Majorque. Cet archipel d’îlots calcaires est à une heure de navigation, au sud du cap Salines. Pour autant, les lignes régulières en bateau y sont peu nombreuses. Votre croisière aux Baléares avec un skipper pro est donc l’occasion rêvée de vous y rendre facilement !

Ici, vous êtes plus que sur une île. Vous êtes au Parc national maritime et terrestre de Cabrera. Ce territoire abrite en effet un écosystème riche et varié. A ce titre, il se prête autant à la randonnée qu’à la plongée ! Les deux vous sont chaudement recommandés.

Cabrera abrite également un musée et un château du XIVème siècle, de sinistre mémoire pour les Français… Plusieurs milliers d’entre eux, soldats de Napoléon, y furent déportés à la suite de la retentissante défaite de Bailén, au début du XIXème siècle.

Le château de Cabrera, aux Baléares - Photo de Cayetano (CC BY-SA 2.0)
Le château de Cabrera, aux Baléares, se fond dans le paysage rocailleux de l’île – Photo de Cayetano (CC BY-SA 2.0)

Pour oublier ces déboires, voguez à présent vers une île des Baléares synonymes de fête, fiesta et party – Ibiza !

Escale 4 : Ibiza, l’île fêtarde des Baléares

Située au sud ouest de Majorque, Ibiza fait partie des Pityuses, sous-ensemble d’îles composant les Baléares. La réputation internationale d’île de la nuit n’est plus à faire. Les “clubbeurs” et autres noctambules de toute la planète s’y pressent pour des soirées mémorables. Elles s’achèvent d’ailleurs bien souvent le lendemain matin !

Si les DJs et les discothèques ne sont pas votre fort, ne fuyez pas l’île tout de suite ! Tout comme ses voisines, elle dispose de criques et de plages magnifiques. Ibiza a aussi une longue et riche histoire, reconnue par l’Unesco.

La muraille du XVIème siècle de Dalt Vila, le centre historique de la ville d’Ibiza (Eivissa en catalan), a ainsi été inscrite au Patrimoine mondial de l’humanité. Plus éloignées de nous encore, les traces de trois civilisations passées sur l’île (Phéniciens, Puniques et Romains) sont aujourd’hui conservées à la nécropole et au musée de Puig des Molins, ainsi que sur le site de Sa Caleta, à l’ouest de la ville.

Retrouvez nos croisières aux Baléares !

Une question ? Envie d’embarquer ? Contactez-nous !

J'embarque pour les Baléares !

Escale 5 : Formentera, la plage l’esprit libre

Retour au calme pour terminer cette croisière aux Baléares. Au sud d’Ibiza, l’île de Formentera est bien plus sage et paisible que sa grande sœur. Elle est aussi moins bondée.

Accessible uniquement en bateau, elle vous offre une dernière occasion de piquer une tête dans la Méditerranée. L’eau y est claire et limpide, notamment grâce aux prairies sous-marines de posidonies. Alors si l’envie soudaine vous prenait d’en profiter pour essayer le nudisme, pas de problème : il est autorisé à Formentera !

La plage de Cala Saona, sur l'île de Formentara, aux Baléares

Enfin, ne manquez pas l’île S’Espalmador, à seulement 150 mètres du rivage nord de Formentera. Autant dire qu’en un coup de vent, votre voilier vous y déposera ! Ce petit bout de terre est privé, mais les visiteurs y sont acceptés. Aucune construction à l’horizon, si ce n’est une tour de guet. Certains en profitent pour aller y faire des bains de boue sulfureux. Mais tous finissent immanquablement sur la magnifique plage de sable blanc de s’Espalmador. Une manière toute simple de finir en beauté cette croisière à la voile aux Baléares.

Conseils pratiques pour les Baléares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*