Chez Skippair, on pense que la mer rend heureux. Et ce ne sont pas les skippers du Vendée Globe qui diront le contraire !

Jérémie Beyou : « La mer rend heureux parce que ce n’est pas facile. Dans la navigation il y aura toujours un moment d’extase. Et après la navigation il n’y aura que des bons souvenirs parce qu’on l’a accompli.

Après trois mois passés en mer en solitaire, ils nous racontent leur relation fusionnelle avec les océans. Qu’est-ce qui les rend heureux quand leurs pieds ne touchent plus terre ? L’adrénaline, la beauté des paysages, le plaisir des choses simples… Ils nous disent tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*