Au bout du suspense et dans un souffle : Thierry Chabagny et Erwan Tabarly ont remporté, ce lundi 25 avril 2016, la treizième édition de la Transat AG2R-La Mondiale sur leur voilier monotype Gedimat. Après vingt-deux jours en mer, ils ont fini avec moins de cinq minutes d’avance sur leur plus proche poursuivant, Nicolas Lunven et Gildas Mahé, sur Generali (+4 minutes 04 secondes). Et dans les Antilles, les cinq premiers se tiennent en moins d’une heure.

Un final de transat au contact à Saint-Barth

La fin de la course à la voile entre Concarneau et Saint-Barthélémy a été palpitante… et stressante pour le tandem Chabagny-Tabarly. En tête depuis plusieurs jours, les deux navigateurs ont vu leur avance fondre à mesure que le vent tombait à l’approche de Port Gustavia. Derrière eux, un groupe de quatre bateaux revenait à toute allure. Une lutte tactique à cinq s’engageait alors dans les dernières vingt-quatre heures… à une vitesse moyenne de trois nœuds !

Thierry Chabagny et Erwan Tabarly filent vers la victoire à la Transat AG2R La Mondiale 2016

Au plus fort de la lutte pour la victoire, l’écart avec les deuxièmes est tombé à moins d’un mille. Mais Thierry Chabagny et Erwan Tabarly ont tenu bon la barre dans ce final au contact. Une belle revanche pour les deux skippers : lors de la précédente édition, il y a deux ans, ils avaient démâté, alors qu’ils menaient la transat. Cette fois, pas de nouvelle désillusion. Ils mettent la main sur une victoire longtemps incertaine.

Les vainqueurs de la Transat AG2R 2016, Thierry Chabagny et Erwan Tabarly, ravis et soulagés à Saint-Barth

De retour à terre, leur joie était à la mesure de leur soulagement, comme l’a confirmé Thierry Chabagny.

« Ce fut un scénario hitchcockien jusqu’à la fin. Cette arrivée, c’est fabuleux ! C’est de la joie énorme, du soulagement aussi car il y avait une tension énorme, on ne pouvait pas y croire tant que la ligne d’arrivée n’était pas franchie. Il y a eu tellement de choses avant, d’espoir et de désespoir. »

Le duo succède au palmarès à Gwénolé Gahinet et Paul Meilhat.

A midi, ce mardi, pas moins de huit équipages étaient déjà arrivés à Saint-Barth. Le classement général est disponible sur le site de la Transat AG2R-La Mondiale.

Envie de découvrir les Antilles à la voile ?

Consultez nos offres de croisière ou contactez-nous !

J’embarque pour les Antilles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*