La Sardaigne n’est pas une île méditerranéenne comme les autres

Et il y a fort à parier que vous reviendrez envoûté d’une croisière à la voile dans ses eaux d’émeraude. L’île porte en elle ce petit quelque chose de sauvage, de mystérieux et d’indomptable qui fonde son identité, à nulle autre pareille.

La culture sarde s’est forgée au fil d’une histoire millénaire, marquée par des vagues de colonisation successives – romaine, byzantine, espagnole… Vous en retrouverez la trace à Cagliari et Alghero. Aujourd’hui, la Sardaigne est une région autonome à part entière de l’Italie. Mais elle n’a pas oublié ses racines : plus de 80% de la population y parle encore le dialecte local.

Fière de son passé, la Sardaigne peut l’être aussi de sa nature

Partout, et encore plus sur la côte d’Emeraude et l’archipel de La Maddalena, des criques enchanteresses, des plages magnifiques et une eau cristalline. Au centre-est de l’île, un massif montagneux accidenté et envoûtant, le Gennargentu, face à un golfe d’Orosei tout aussi épatant.

Ici et là, des paysages préservés et tranquilles, comme sur l’île de l’Asinara. Décidément, la deuxième plus grande île de Méditerranée n’a rien à envier à ses petites sœurs. Vous y trouverez, au contraire, un peu plus de sérénité. Surtout si vous optez pour une croisière en Sardaigne à la voile. Et dans ce cas-là, nous avons repéré, rien que pour vous :

Les cinq escales les plus spectaculaires à voir sur l’île !

Les escales les plus impressionnantes d’une croisière en Sardaigne à la voile

Escale 1 : la côte d’Emeraude, entre plages et paillettes

Bon, oubliez tout ce qu’il vient d’être écrit. La Costa Smeralda est tout simplement l’exception qui confirme la règle.

Vous voici en effet dans un haut-lieu de la jet-set mondiale, le coin le plus bling-bling de Sardaigne. L’endroit s’est métamorphosé dans les années 1960, sous l’impulsion du prince ismaélien Karim Aga Khan IV. Amoureux de ce littoral étincelant, le multimillionnaire en a fait un havre de paix pour grands de ce monde.

Porto Cervo est la capitale de cet univers exclusif, mélange de villas somptueuses, hôtels de luxe et clubs privés. Sa marina ne compte pas moins de 700 places, où se pressent des yachts plus fastueux les uns que les autres.

Si les mondanités vous feront fuir, la beauté des paysages vous obligera à rester. Les plus belles plages de la côte d’Emeraude se situent tout autour de la petite péninsule au sud de Porto Cervo. En venant du nord, vous n’aurez que l’embarras du choix.

Votre voilier passera ainsi simultanément devant la plage du Prince (spiaggia del Principe), prisée par l’Aga Khan, la pointe de Capriccioli (Punta Capriccioli), Cala di Volpe (la crique du renard, en italien), bien abritée, ou encore la fabuleuse étendue de sable rosée de Liscia Ruia, adossée au maquis sarde.

Bord de mer sur l'archipel de La Maddalena L'archipel de La Maddalena, escale incontournable d'une croisière en Sardaigne

Si l’atmosphère de la Costa Smeralda n’est vraiment pas faite pour vous, filez plutôt vers le nord et Palau, port de départ privilégié pour La Maddalena et l’archipel éponyme. Celui-ci se compose de sept îles principales (La Maddalena donc, mais aussi Santo Stefano, Spargi, Caprera, Budelli, Razzoli et Santa Maria), désormais regroupées en parc national.

La beauté naturelle des lieux est à couper le souffle, tant sur terre et sur mer que sous l’eau et dans les airs. Plongée sous-marine ou observation des oiseaux, balade à pied ou en kayak, découverte de l’étonnante plage rose de l’île Budelli ou visite de la dernière demeure du héros de l’unité italienne, Giuseppe Garibaldi : vous ne manquerez pas d’occupations dans l’archipel de La Maddalena. Si le sujet vous intéresse, restez vigilant, on vous en reparlera prochainement…

Retrouvez nos croisières en Sardaigne !
Une question ? Envie d’embarquer ? Contactez-nous !

Je vogue vers la Sardaigne !

 

Escale 2 : l’île de l’Asinara, au plus près de la faune sarde

Pour le moment, cap à l’ouest. Passé les bouches de Bonifacio, votre croisière en Sardaigne va prendre une tournure beaucoup plus sauvage avec le parc national de l’Asinara (Parco Nazionale dell’Asinara).

L’île doit son nom à son résident le plus emblématique, l’âne blanc, ou asino bianco, en version originale. Le décor est planté. La faune est l’une des attractions du parc. Vous pourrez notamment l’observer au cours d’une randonnée ou d’une plongée.

A moins que vous préfériez le plaisir simple de la baignade. En la matière, l’île de l’Asinara est ponctuée de plages, nichées entre rochers et falaises. Mais vous trouverez aussi votre bonheur sur la péninsule de Stintino avec La Pelosa, l’une des plages les plus belles de Sardaigne.

Un mouillage au calme, lors d'une croisière en Sardaigne

Escale 3 : Alghero, la ville de Sardaigne aux accents catalans

Il est temps de quitter le golfe d’Asinara pour partir explorer la côte ouest de la Sardaigne. Inutile de naviguer trop longtemps que déjà votre voilier atteint la rade d’Alghero. Avant même d’y voguer, ne manquez pas la grotte de Neptune (Grotta di Nettuno), au niveau du cap Caccia. Le dieu de la mer semble bien avoir sculpté cette cavité spectaculaire link de quatre kilomètres.

Seul une petite zone, sur quelques centaines de mètres, est ouverte au public. Suffisant toutefois pour apprécier la profusion de stalactites et stalagmites, dont certaines se rejoignent et fusionnent jusqu’à former des colonnes. La grotte de Neptune est accessible par la mer (et par temps calme), mais aussi par un escalier de 656 marches à flanc de falaise… Avis aux sportifs !

Après l’effort, le réconfort. La ville d’Alghero constitue une étape agréable, lors d’une croisière en Sardaigne. Elle vous charmera par son centre médiéval, l’un des mieux conservés de Sardaigne. La cité est également encore marquée par l’influence catalane. Conquise au XIVème siècle par la maison d’Aragon, elle resta longtemps l’une des places fortes du royaume sur l’île.

Aujourd’hui, les tours fortifiées et les portes anciennes veillent encore sur la ville, son front de mer et sa marina. La promenade sur les remparts d’Alghero au soleil couchant est un incontournable. Mais en pleine saison, vous ne serez pas les seuls à y flâner.

La plage de Tuerredda, en Sardaigne
Avant de naviguer vers le golfe de Cagliari, la plage de Tuerredda mérite le coup d’oeil

Escale 4 : Cagliari, capitale angélique de Sardaigne

Du monde, vous en trouverez aussi à Cagliari. Difficile toutefois, lors d’une croisière en Sardaigne, de faire l’impasse sur la capitale de l’île. D’autant qu’elle se situe au fond du charmant golfe de Cagliari, également appelé la « baie des anges ».

Ce surnom ne lui a pas seulement été attribué en vertu de sa beauté naturelle. Il est également tiré d’une légende locale. Des anges seraient ainsi tombés sous le charme des lieux, mais ils auraient rapidement subi l’attaque de Lucifer et son armée de diablotins. Un combat épique s’ensuivit. Il s’acheva par la déroute du Malin qui, dans sa fuite, perdit la selle de sa monture. Transformée en pierre, celle-ci trône aujourd’hui encore au bout de la longue plage de Poetto.

Elle prend la forme d’un imposant promontoire (à moins que ce ne soit l’inverse), justement baptisé… la Selle du Diable. A ses pieds, la Marina Piccola, petit port de plaisance tranquille.

Cagliari est une ville bâtie dans les collines. Le quartier historique du Castello est ainsi situé sur les hauteurs. Derrière ses remparts, cette citadelle abrite quelques-uns des plus beaux monuments de la ville : le château, le bastion de Saint-Rémy (Bastione di Saint-Remy), la cathédrale Santa Maria ou encore les imposantes tours fortifiées de Saint-Pancrace et de l’Eléphant (Torre San Pancrazio et Torre dell’Elefante, en version originale).

Cagliari, capitale de la Sardaigne, est bâtie sur des collines

Votre immersion dans l’histoire sarde se poursuit au Musée archéologique national (Museo Archeologico Nazionale). Ses riches collections retracent le passé préhistorique et antique de la Sardaigne. Vous y trouverez des vestiges des périodes nuragique, phénicienne ou punique. Et pour vous mettre un peu plus dans l’ambiance, ne manquez pas, tout près de là, l’amphithéâtre romain du IIème siècle.

Il y aurait encore tant à faire à Cagliari… Mais votre croisière en Sardaigne à la voile n’est pas tout à fait terminée. Il est temps en effet de vous lancer en mer Tyrrhénienne, à la découverte de la côte est de l’île.

Escale 5 : le golfe d’Orosei, le summum d’une croisière en Sardaigne

Retour au calme, à la nature et au plaisir de la navigation en voilier. Le golfe d’Orosei est un terrain de jeu formidable en voilier. Ces 40 kilomètres de littoral offrent une succession de criques et de plages préservées, tout simplement splendides.

Ici, les falaises plongent directement dans la mer. L’eau transparente décline à l’envi toutes ses nuances de turquoise et d’émeraude. Le sable blanc et fin contraste avec le vert intense du maquis. Les reliefs du Gennargentu se dressent en toile de fond. De la terre, ces espaces sauvages ne sont, bien souvent, accessibles qu’à pied, au bout de quelques heures de marche. Il est donc bien souvent plus facile de s’y rendre par la mer. Et vous auriez tort de vous en priver durant votre croisière en Sardaigne !

Cala Goloritzé est une plage de Sardaigne si exceptionnelle qu'elle est classée à l'Unesco

Difficile de privilégier ici un mouillage plutôt qu’un autre, de préférer telle calanque à cette crique. Cala Luna ou Cala Sisine vous sont toutefois chaudement recommandées. Cala Goloritzé encore davantage, mais il est interdit d’aborder en bateau cette plage exceptionnelle, classée par l’Unesco. Il vous faudra donc passer par les sentiers de randonnée, mais la promenade en vaut définitivement la peine.

Le golfe d’Orosei regorge également de grottes, comme celle du bœuf marin (grotta del Bue Marino). Cet étrange nom désigne en fait les phoques moines qui jadis y trouvaient refuge. Les hommes y ont également séjourné. Quelques dessins rupestres en décorent encore les parois.

Entre beauté de la nature et vestiges de l’humanité, traditions ancestrales et paysages immuables, l’île italienne n’en finit pas d’étonner le visiteur. Car, vous l’aurez compris, une croisière en Sardaigne n’est pas un voyage comme les autres.

Quelle croisière faire en Sardaigne ?

Envie de voir la Sardaigne lors d’une croisière en voilier ou en catamaran ?

Nous vous proposons d’embarquer sur le bateau d’un skipper pro. Contactez Skippair pour plus de détails ou consultez directement nos offres de croisière en Sardaigne. Voici les dernières parues sur le site :

Croisière Sardaigne en bateau partagé :

      • Miniature de l'offre de croisière Skippair avec Andres dans l'archipel de La Maddalena
      • Miniature de l'offre de croisière Skippair avec Jean-Luc en Corse et Sardaigne au départ de Porto Vecchio

Ces offres sont également disponibles en bateau privatisé.

Croisière Sardaigne en bateau entier :

  • Miniature de l'offre de croisière Skippair avec Jérôme en Sardaigne au départ de Figari
  • Miniature de l'offre de croisière catamaran Skippair avec Patrice en Corse et Sardaigne
  • Miniature de l'offre de croisière Skippair avec Christophe en Corse et Sardaigne
  • Miniature de l'offre de croisière Skippair avec Pierre dans les îles sardes au départ de Figari ou Porto-Vecchio
  • Miniature de l'offre de croisière Skippair avec David en Sardaigne au départ de Bonifacio
  • Miniature de l'offre de croisière catamaran Skippair avec Jean-Pol en Corse et Sardaigne
  • Miniature de l'offre de croisière Skippair avec Frédéric en Corse et Sardaigne à partir de Bonifacio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*